Déontologie
Partager

Charte de Déontologie

 

1. Formation professionnelle initiale et permanente

Le coach a reçu une formation initiale théorique et pratique spécialisée dans le domaine du coaching. Il est validé dans sa compétence à exercer professionnellement par l'organisme ayant dispensé la formation.

Le coach s’engage à régénérer sa formation et son développement personnel tout au long de l’exercice de sa profession, via des lectures, des participations à des sessions de formation complémentaire, à des conférences ou colloques.

 

2. Supervision

Le coach atteste d’une démarche de travail continue et approfondie sur lui-même.

Ce travail étant bien distinct de la formation. Le coach a un lieu de supervision de sa pratique. Cette supervision est assurée en individuel ou en groupe par un ou des pairs qualifiés.

 

3. Confidentialité

Le coach est tenu au secret professionnel. Il assure l’anonymat des personnes qui le consultent et ne communique aucune information à un tiers sur une personne, sans son accord express.

Cette règle de confidentialité est essentielle pour l’établissement d’une relation de confiance sans laquelle le processus de coaching ne peut ni commencer, ni perdurer. Le coaché est néanmoins informé que, dans certaines conditions graves, où lui-même représente un danger pour lui-même ou pour les autres, le coach peut sortir de la confidentialité et entreprendre une action appropriée.

 

4. Indépendance

Le coach se maintient dans une position d’indépendance. Il garde sa liberté de refuser un coaching pour des raisons personnelles ou éthiques.

Il peut mettre fin à un accompagnement en cours lorsqu’il estime que les conditions du déroulement du coaching desservent la progression et les intérêts du coaché. Il proposera des solutions pour permettre au coaché de poursuivre sa démarche dans les meilleures conditions.

 

5. Respect de la personne

Une des caractéristiques d’une relation d’accompagnement telle que le coaching est l’existence d’un lien transférentiel entre coach et coaché. Ce lien peut mettre le coaché dans une relation de dépendance vis-à-vis du coach.

Le coach s’interdit d’exercer tout abus d’influence et de pouvoir, évite tout conflit entre ses intérêts et ceux du coaché. Il laisse à celui-ci toute la responsabilité de son libre-arbitre.

Le coaché peut d'ailleurs interrompre à tout moment son accompagnement.

 

6. Obligation de moyens

Le coach s’engage à apporter un soutien inconditionnel au coaché, à l’aider à optimiser ses capacités et ses ressources, dans le respect de sa demande.

Il l’aide à se fixer des objectifs motivants et à donner le meilleur de lui-même.

Il l’accompagne dans la mise en œuvre des moyens les plus efficaces pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

 

7. Garantie

Le coach ne peut être tenu responsable d’un échec partiel ou complet relié à l’atteinte d’un objectif fixé.

Le coach est responsable du processus d’accompagnement du coaché et le coaché est responsable de la réalisation des objectifs définis.

 

La charte

C'est un cadre protégeant :

 

  • le ou les coachés
  • le coach
  • le ou les tiers pouvant être impliqués directement ou indirectement dans la relation coach-coaché

 

 

 

Cette Charte de déontologie est le fondement éthique de ma pratique.

 

SandrineKolb-Coaching.fr

Sandrinekolb.coaching@gmail.com

06 95 76 43 64 - L'Arbresle - 69210

Coaching peur emotion Siret : 81863115200019 stress angoisse déprime

 

Confiance et estime de soi - Gestion du stress et des émotions - Accompagnement au changement - Aide à l'évolution professionnelle